La Maladie mentale en mutation : Psychiatrie et société par Anne M. Lovell

La Maladie mentale en mutation : Psychiatrie et société

Titre de livre: La Maladie mentale en mutation : Psychiatrie et société

Éditeur: Odile Jacob

ISBN: 2738109241

Auteur: Anne M. Lovell


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Anne M. Lovell avec La Maladie mentale en mutation : Psychiatrie et société

Qu'appelle-t-on aujourd'hui un "trouble mental" ? Comment le diagnostique-t-on ? Comment le traite-t-on ? Qu'entendre par la distinction entre le "mental" et le "cérébral" ? Répondre à ces questions revient à dresser un état des lieux de la psychiatrie contemporaine, de ses pratiques, de ses représentations directrices et de sa philosophie implicite. C'est ce travail salutaire, conjuguant la mise en perspective historique aux méthodes d'investigation sociologique, qu'accomplit la série d'articles rassemblés ici par le sociologue Alain Ehrenberg et l'anthropologue Anne M. Lovell. Ces contributions font ressortir que plus la médecine s'est penchée sur la vie intérieure, plus elle en a décrit les états de souffrance, au point de développer dans nos sociétés une "véritable culture du malheur intime", plus elle s'est trouvée intellectuellement démunie et réduite au niveau thérapeutique à placer tous ses espoirs dans l'efficacité chimique de certaines molécules. Le dernier volet de l'ouvrage témoigne du fait que la concurrence des approches biologique et psychopathologique en psychiatrie a trouvé un écho, chez les philosophes, dans la réanimation d'un vieux débat : peut-on réduire la vie intérieure à n'être que la traduction de processus cérébraux ?

La Maladie mentale en mutation. Psychiatrie et société est un ouvrage précieux pour faire le point sur les grandes orientations du regard psychiatrique au cours du XXe siècle. Pour compléter cette lecture, vous pouvez vous reporter à un autre ouvrage d'Alain Ehrenberg, La Fatigue d'être soi, ainsi qu'à l'Histoire de la folie à l'âge classique de Michel Foucault, à L'Ordre psychiatrique de Robert Castel, au Sujet de la folie de Gladys Swain et Marcel Gauchet et à Des bienfaits de la dépression de Pierre Fédida. --Émilio Balturi